« Jamais les Maraudeurs ne sommeillent vraiment. »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Parchemin brûlé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yocko


avatar



Caractéristiques :
Mental :
100/100  (100/100)
Focalisation :
100/100  (100/100)

MessageSujet: Parchemin brûlé.   9/8/2016, 15:53

Dans l’après-midi, en plein milieu du campement des maraudeurs, un éclat orangé jaillit sous la bruine incessante ; le clan, les nerfs à vif par la soirée d’hier soir, sautèrent aussitôt sur leurs armes et se préparèrent à subir une nouvelle attaque surnaturelle. Leur surprise fut grande quand tomba sur le sol non pas un être éthéré et grimaçant, mais une lettre, la plus simple des lettres. Yocko, en charge du campement jusqu’à la réapparition du Capitaine s’empara du papier froissé et brûlé sur les côtés, à l’écriture empressée et sinueuse.

Citation :

Christian, je vous en conjure, rentrez.

Il faut que vous rentriez, vous mettre à l’abri, vous protéger. Que vos hommes viennent avec vous, peu importe. J’ai eu une terrible vision, la nuit passée. L’humanité court à sa perte, une menace incandescente va bientôt s’abattre sur elle, je le sais, je l’ai vu. Les ténèbres nous accompagnent, nos excès vont être punis. J’ai fait de grandes erreurs, Christian, par cupidité, par impatience. Mais ma puissance est désormais infaillible et mes visions sont certaines ; je ne puis vous expliquer mes méfaits plus en détail, si cette lettre est interceptée, je puis risquer la mort. Venez à moi, je vous expliquerai, vous connaîtrez une part de la vérité qui s’est révélée à moi lors de mon sommeil.

Mais il serait naïf de croire que la mort m’est réservée. Elle nous guette désormais à tous, elle rôde, attend le moment de nous foudroyer. Croyez-moi sur parole : quelque chose arrive sur nos terres, dans nos ciels. Rien que nous ne pourrons vaincre en étant séparés. Rentrez-vous mettre à l’abri, cessez vos querelles et vos vengeances personnelles. Il n’y a plus le temps.

Mes erreurs pourront néanmoins nous apporter le salut. Venez à moi. J’ai un plan, une idée, qui pourra nous préserver de ce fléau.
Je vous en conjure, Christian. Mourrez à mes côtés.

Valentine Madeleine Dencourt de Vaudes.
Cité de Hurlevent, le huitième jour du huitième mois de l’an trente-six.

Yocko, incrédule, prise d’un élan de colère, refusa d’écouter un traitre mot de la lettre, qui circula entre les mains des maraudeurs sans pudeur. La mission n’était pas terminée, les Galmiers tenaient bon. La priorité était de retrouver la Capitaine, coûte que coûte.
Il serait pour autant idiot de croire que la lettre n’avait pas fait son effet. Autour du campement, on en riait, on disait la noble folle, on imitait la menace incandescente. Mais sur les couches, on serrait son arme contre sa poitrine, on restait l’oreille à l’aguet, on frissonnait et on priait les dieux. L’île de Pointe-Brume était devenue un véritable cauchemar.
Revenir en haut Aller en bas
Esmond


avatar



Caractéristiques :
Mental :
100/100  (100/100)
Focalisation :
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Parchemin brûlé.   23/8/2016, 20:53

Le guerrier empoigna le papier froissé que lui tendait l'un des Maraudeurs. Il fronça les sourcils, mécontent, et laissa glisser son unique pouce sur le parchemin rugueux : « Elle est donc passée entre toutes les mains ? » Sa voix éraillée au ton inquisiteur suspectait ce qui s'avéra, l'instant d'après, bien réel. Le jeune homme en armure de cuir qui se tenait face à lui acquiesça et déglutit. « Il faut que j'arrête de m'absenter si vous pensez tous que c'est une raison de lire mes missives. » Le guerrier soupira et étouffa une quinte de toux dans son poing. Sa gorge le brûlait encore et ses poumons ne cessaient de lui rappeler qu'il avait, de peu, échappé à la noyade quelques jours plus tôt. « Dehors. » Le jeune homme quitta rapidement la tente, les joues rouges, tandis que le meneur de la Maraude se plongeait dans les mots de celle qui lui avait écrit hâtivement. Le sens de ceux-ci lui arracha un sourire. « Valentine est peut-être étonnante, mais elle n'est pas dénuée de bon sens. » pensa-t-il. « Nous devons rester prudents. »
Revenir en haut Aller en bas
http://la-maraude.forumactif.fr
 

Parchemin brûlé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Puissant parchemin de sagesse
» Combo: parchemin de rebond et tête funeste
» création parchemin pour message rp...
» Teclis et le parchemin de rebond
» [En cours] Demande de parchemin

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Maraude ::  Administration :: Cage aux corbeaux-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet